Un baccalauréat fictif expose le drame UnREAL obtient une deuxième saison

Un baccalauréat fictif expose le drame UnREAL obtient une deuxième saison

Lifetime a, de manière plutôt surprenante, renouvelé son drame UnREAL. La série fictive, clairement inspirée d'événements réels, est à mi-chemin de sa première saison de 10 épisodes, le sixième épisode étant diffusé ce soir.

Les notes n'ont pas été élevées - Variété rapports que son épisode le plus récent a grimpé de 66% à une cote de 0,35, la plus élevée de la série, chez les adultes de 18 à 49 ans. Enrichi de 66 % à un .35 ! Mais Notes d'Alan Sepinwall que, en plus de bonnes critiques, c'est aussi la plus jeune série scénarisée de la chaîne, avec une moyenne d'âge de 43 ans.

Mauvais titre mis à part – et je ne parle pas seulement de la stylisation – j'ai trouvé UnREAL comme un drame fort qui offre également un aperçu, même légèrement exagéré, de la façon dont Le célibataire et des spectacles similaires sont produits. (Au moins au début, il s'agissait très certainement de l'émission ABC, ce qui n'est pas surprenant étant donné que la co-créatrice Sarah Gertrude Shapiro a travaillé sur l'émission pendant neuf saisons.) Aussi contraire à l'éthique et horrible que certains des comportements des producteurs de fiction peut être, ce ne sont pas des caractères unidimensionnels.



Si vous n'avez pas encore essayé, lire mon avis puis rattraper par regarder des épisodes en ligne , libre.