PewDiePie abandonné par les producteurs de sa série de télé-réalité YouTube Red après des vidéos antisémites

PewDiePie abandonné par les producteurs de sa série de télé-réalité YouTube Red après des vidéos antisémites

Le créateur le plus regardé de YouTube, PewDiePie, a été largué par Maker Studios, qui appartient à Disney, à la suite de vidéos au contenu antisémite. Dans l'une d'entre elles, publiée le 11 janvier, il a payé des gens via Fiverr pour créer une pancarte qui disait, Mort à tous les Juifs, un clip qu'il a inclus dans sa vidéo YouTube, bien qu'il ait dit, je ne pensais pas qu'ils le feraient réellement.

Le Wall Street Journal a rapporté ce soir que Felix Kjellberg a, au cours des six derniers mois, publié neuf vidéos contenant des blagues antisémites ou des images nazies, selon une critique de sa chaîne par le Wall Street Journal.

À cause de cela, un porte-parole de Maker Studios a déclaré au WSJ, Bien que Felix ait créé une suite en étant provocateur et irrévérencieux, il est clairement allé trop loin dans ce cas et les vidéos qui en résultent sont inappropriées.



Maker a officiellement mis fin à sa toute première coentreprise, a rapporté le WSJ, ce qui signifiait qu'il s'agissait des copropriétaires de Kjellberg d'une société qui produit des vidéos, des applications mobiles et des marchandises, de sorte que PewDiePie peut désormais produire des vidéos de manière indépendante ou trouver un nouveau partenaire.

Maker Studios produit Effrayer PewDiePie , une série YouTube Red qui avait été renouvelée pour une deuxième saison. (Mise à jour: La deuxième saison a été annulée par YouTube .)

Dans l'émission, qui a été produite par le créateur de The Walking Dead, Robert Kirkman, PewDiePie rencontre des situations palpitantes, effrayantes et hilarantes inspirées de ses jeux vidéo préférés, selon sa description.

Sur Tumblr dimanche, Kjellberg a écrit sur la critique de ses vidéos. Ce message disait, en partie,

Je fais des vidéos pour mon public. Je considère le contenu que je crée comme un divertissement, et non comme un lieu pour un commentaire politique sérieux. Je sais que mon public le comprend et c'est pourquoi il vient sur ma chaîne. Bien que ce n'était pas mon intention, je comprends que ces blagues étaient finalement offensantes.

Aussi risible que cela puisse paraître de croire que je pourrais réellement approuver ces personnes, pour quiconque n'est pas sûr de mon point de vue concernant les groupes haineux : non, je ne soutiens en aucune façon ces personnes.