La nouvelle taupe se sent aussi bien que l'ancienne

La nouvelle taupe se sent aussi bien que l'ancienne

La taupe est de retour, et aprèsson premier nouvel épisode, on a l'impression qu'il n'est jamais vraiment parti. Je ne suis pas tout à fait sûr, cependant, s'il s'agit d'éloges sauvages ou de critiques légères, mais des effets sonores à le score au jeu lui-même, j'avais l'impression que c'était en 2002 et que je regardais de nouveaux épisodes de l'une de mes émissions de téléréalité préférées, et vous ne pouvez pas demander beaucoup plus.

L'émission donne vraiment l'impression d'avoir réussi à éviter l'évolution de la télé-réalité au cours des six années écoulées depuis la diffusion de la dernière édition régulière, et en tant que telle, elle est à la fois rafraîchissante et un peu étrange. Son premier épisode a passé très peu de temps sur les introductions qui font perdre du temps à la plupart des séries, et a simplement sauté dedans. À un certain niveau, c'était comme regarder, disons, l'épisode cinq sans avoir vu les premiers épisodes.

La premièremission défiLe test était génial, car les joueurs sont montés à bord de radeaux et sont passés au bord d'une cascade massive. Bien que la seconde n'ait pas été aussi épique ou grandiose que certains des défis hallucinants du passé, c'était un bon exemple de la façon dont la série fait de la prise de décision, de la réflexion et de l'analyse une partie intégrante d'une émission de téléréalité. Et l'incompétence de certains joueurs était hystérique. Il y avait une ambiance amusante et légère à certains moments, et j'ai oublié cela de la série originale, mais c'est certainement quelque chose qui le distingue.



Je n'ai pas encore de prise sur le casting à part quelques-uns d'entre eux (comme le gosse gâté Nicole qui fait un excellent travail d'être ennuyeux), mais cela va clairement changer.

Les éditeurs semblaient alterner entre des images de joueurs accusant toutes les autres personnes d'être la taupe (il a pété dans la camionnette ; il doit être la taupe !) Tout en ignorant des comportements plus évidents, comme le gars qui a essentiellement arrêté de chronométrer pendant le test de plage, à moins que cela ne soit lui-même le produit d'un montage intelligent (c'est-à-dire qu'il a démissionné parce qu'ils ont décidé de sonner la cloche et de mettre fin au jeu).

Jon Kelley est bon, même s'il n'avait pas grand-chose à faire dans le premier épisode, et il est presqueun peu trop comme Anderson Cooperpour son propre bien. Je sais, je sais, je ne serai jamais heureux sans Coop, mais hélas, il a vraiment défini la série pour moi à bien des égards. ImaginerSurvivantavec Phil Keoghan au lieu de Jeff Probst, et c'est un peu ce que je ressens.

Maisles changements, quels qu'ils soient, étaient si transparents que je ne les ai pas remarqués. Sauf une chose: l'ordinateur portable génial d'Anderson, dans lequel il tapait minutieusement le nom de chaque joueur pour obtenir les résultats de son quiz, a été remplacé par un seul écran plat, sur lequel Jon Kelley touche la photo du joueur, puis un bouton de résultats de quiz. Le processus en deux étapes tue un peu la tension, et soit il utilise l'écran tactile le moins réactif au monde, soit tout est faux faux faux. Au moins, il affiche toujours l'écran rouge de la mort. Comme presque tout le reste, cela n'a pas changé.