Funny Dance Show est le Nailed It! de la télé-réalité dansante : ludique et ridicule

Funny Dance Show est le Nailed It! de la télé-réalité dansante : ludique et ridicule

Le spectacle de danse drôle a une prémisse simple : des comédiens qui dansent. Nous avons vu cela sur Danser avec les étoiles avant - des comédiens et d'autres sans compétences en danse essayant de danser - mais ils essaient en fait une danse de salon précise, même dans les rares occasions où leurs routines sont comiques.

La maîtrise technique n'est pas l'objectif du nouveau concours de danse d'E! Le spectacle de danse drôle (E!, les mercredis à 11h) propose des performances plus burlesques que spécialisées, et c'est une fête bouillonnante d'un spectacle, un hybride amusant de J'y suis arrivé! et NBC Je peux le faire , sur lequel des célébrités ont tenté des choses qu'elles ne pouvaient pas bien faire.

La série, qui a été créée à la mi-mars, trouve son origine dans une émission en direct, Stand Up 2 the Streets, créée par Justine Marino et Heidi Heaslet au World Famous Comedy Store. Dans leur E! adaptation, produite par Ugly Brother Studios, Justine et Heidi dirigent chacune une équipe de deux comédiens.



Cela donne six danses, trois de chaque équipe : un solo ; un duo; et une dernière danse en trio où Justine et Heidi rejoignent les deux comédiens de leur équipe et tentent d'incorporer une sorte de mouvement difficile.

Les danses sont à leur meilleur lorsque la chorégraphie, la chanson et la performance contribuent toutes à la comédie, qui ne tente rien de plus que la bêtise. Les comédiens sont énormément aidés par les lumières et les danseurs de renfort, qui nous distraient et offrent un soutien, un peu comme le font les pros de DWTS.

Dans un épisode, Maz Jobrani s'est appuyé sur les bras d'un danseur de secours tandis que l'autre faisait battre sa chemise, comme s'il volait dans les airs. Plus tôt, il a jeté un faux bébé sur la scène, prétendant être l'invité d'une fausse émission de jour intitulée Who's The Daddy. Tout cela a été réglé sur 'NSync's Ça va être moi. C'était danser ? Peu importe : c'était hilarant.

Le spectacle de danse drôle est le J'y suis arrivé! de danser non pas parce qu'ils échouent lamentablement - bien que certains comédiens tombent vraiment sur leurs visages, surtout métaphoriquement - mais parce qu'ils essaient et s'amusent même quand ils n'ont aucune chance réelle de succès ou la perfection.

Funny Dance Show juge Loni Love, Justin Martindale et Allison Holker.

Funny Dance Show juge Loni Love, Justin Martindale et Allison Holker.

Les candidats sont des comédiens, donc ils font toujours des morceaux et plaisantent sans arrêt dans leurs interviews.

Cela peut être épuisant dans d'autres contextes, mais cela fonctionne bien ici, surtout quand il s'agit de briser le quatrième mur (ce sont des caméras), de faire un clin d'œil ou de se moquer carrément des conventions de la télé-réalité, ou simplement de jouer. À la fin de son solo dans le premier épisode, Flula Borg lit avec le téléprompteur.

Voici quelques-uns des comédiens et leurs couples :

  • Jessimae Peluso et Flula Borg contre. Candice Thompson et Maz Jobrani
  • Kel Mitchell et Carly Jibson contre Yamaneika Saunders et Jeremiah Watkins
  • Jade Catta-Preta et Marcella Arguello contre. Daniel Franzese et Irène Choi
  • Fortune Feimster et Willie Hunter contre Fahim Anwar et Becky Robinson
  • Ron Funches et Blair Socci contre Adam Ray et Brad Williams

Ils sont jugés par un jury : Le vrai de Loni Love, du comédien Justin Martindale et Donc tu penses pouvoir danser concurrent / all-star et Danser avec les étoiles pro Allison Holker.

La seule chose qui me manquait, c'était la synchronisation labiale, pas pour transformer le spectacle en Bataille de synchronisation labiale , mais parce qu'ils dansent sur des chansons pop reconnaissables et dynamiques dans des routines narratives chorégraphiées pleines d'accessoires et de décors, il semble presque étrange que personne ne chante réellement. Et parfois, les candidats comiques prononcent quelques-uns des mots, ce qui rend cela encore plus étrange, comme un Course de dragsters lip sync qui tourne terriblement mal.

La scène sur laquelle ils dansent est petite et pourrait presque se sentir un peu enfermée de tous les côtés, sans beaucoup d'espace pour que les danseurs puissent travailler. Mais ça donne Le spectacle de danse drôle un sentiment de confort : les gens traînent, s'amusent, s'amusent et tirent le meilleur parti de ce qu'ils ont.