Est-ce la pire saison de Survivor?

Est-ce la pire saison de Survivor?

La nuit dernière Survivant était l'un des épisodes les plus grinçants dont je me souvienne, et pire encore, son quotient d'odieux est resté inchangé après le Conseil tribal. Il y avait juste très peu de plaisir, et pire, le désagrément était exactement la même chose que nous avons vue depuis deux semaines maintenant :

  • Reynold agissant comme un âne pompeux et autorisé, disant au reste de sa tribu quelque chose comme, je ne fais confiance à aucun d'entre vous parce que j'allais utiliser la chose que je vous cachais pour vous aider.
  • Shamar a crié plus qu'autre chose, mais a bizarrement insisté, je ne dérange personne (Salut, Shamar, je suis Andy, et tu me déranges) et je ne vais pas être l'homme noir en colère sur Survivor. Ça n'arrivera pas (trop tard).
  • Shamar a démissionné puis abandonné pour se transformer en héros, niant la sympathie et le véritable intérêt que j'avais pour son histoire sur l'impact que son service militaire avait eu sur lui. J'ai beaucoup de respect pour lui non seulement pour ce qu'il a fait, mais aussi pour avoir partagé son histoire (après un certain temps, j'ai appris à m'aimer), mais le manque de conscience de son jeu social - et juste de son comportement social - est époustouflant.
  • Philippe babille.
  • Malcom atteindre son idole et trouver une idole d'immunité cachée, en mettant l'accent sur les citations effrayantes.
  • Brandon Hantz se prépare à devenir psychopathe pour une future injustice au lieu de jouer au jeu qui est devant lui, insistant, je vais faire pipi dans le riz. Je vais pisser dans les haricots. Je vais réduire l'abri en cendres. Dr Liza, préparez votre camisole de force.

Il n'y avait pas non plus de tarsier, à moins que je ne l'aie manqué alors que je me détournais de tout cela avec dégoût.

Honnêtement, je pense que c'est peut-être la pire saison de tous les temps. C'est comme Jeff Probst, les producteurs et le réseau ont tous opté pour des choix cyniques, choisissant de nombreuses personnes qui n'auraient probablement pas dû être autorisées à concourir (ou à concourir à nouveau) dans un jeu à enjeux élevés et à haute pression dans un environnement difficile. environnement. Ou ils ont juste jeté des bites.



J'espère que c'est le montage, cependant, une concentration sans relâche sur les pires choix de casting et les personnes qui quitteront le jeu plus tôt, ouvrant un espace pour les personnes que nous n'avons pas vues ou entendues du tout. C'est peut-être aussi le contraste de l'automne,qui était si parfaitement moulé, y compris les rapatriés.

Pour terminer sur une note positive, l'épisode trois comprenait un tout nouveau défi très fort, avec une cage en bambou dans l'océan qui exigeait que tous les membres de la tribu soient et travaillent ensemble. Et le fait que Cochran ait brisé le quatrième mur pour annoncer l'heure et le réseau de l'émission pour laquelle il était filmé était la chose la plus bizarre, méta, quatrième qui brise le mur. Survivant a jamais fait. Il y a encore de l'espoir. Eh bien, pas Hope.