Blackfish : l'histoire de l'épaulard meurtrier de SeaWorld

Blackfish : l'histoire de l'épaulard meurtrier de SeaWorld

En 2010, après un spectacle Dine with Shamu mettant en vedette la star de SeaWorld - un épaulard nommé Tilikum et la plus grande orque en captivité - la baleine a refusé de plonger sous l'eau pour une séance de photos pour les touristes. Au lieu de cela, il a traîné son entraîneur, Dawn Brancheau, dans l'eau et l'a tuée , tout comme il avait tué deux autres personnes. Maintenant, un nouveau documentaire cherche à exposer le traitement des épaulards par les parcs d'attractions comme inhumain.

Poisson noir a été réalisé et produit par Gabriela Cowperthwaite, et son site Web indique qu'il compile des images choquantes et des interviews émouvantes pour explorer la nature extraordinaire de la créature, le traitement cruel de l'espèce en captivité, les vies et les pertes des dresseurs et les pressions exercées par le industrie des parcs marins de plusieurs milliards de dollars.

Cette industrie, en particulier SeaWorld, a a répondu , remarquablement, via une lettre aux critiques de cinéma qui conteste certaines des affirmations du film. Cela fait partie d'une réaction publique agressive contre le film, qui fait valoir, parfois avec un film dérangeant, que les orques en captivité souffrent de détresse physique et mentale à cause du confinement, selon le New York Times. Les producteurs ont ensuite a répondu aux affirmations de SeaWorld.



Le film a fait ses débuts à Sundance et a ouvert à New York et LA le week-end dernier, et ouvre au Royaume-Uni ce week-end et plus largement aux États-Unis, et ajoutera plus de salles aux États-Unis en août (voir une liste de tous les théâtres ; faites défiler vers le bas pour les États-Unis et le Canada). Mise à jour: : CNN, qui a aidé à produire le film, le diffusera le 24 octobre à 21 h. ET.

Il a des points communs avec L'anse , à la fois le sujet et la présentation. C'est leFilm oscariséqui mettait en vedette l'ancien entraîneur de Flipper et s'opposait puissamment au maintien des dauphins en captivité. (Si vous ne l'avez pas vu, rendez-vous service et Regarde ça : c'est édité et produit comme un thriller.) Il y a aussi un livre sur l'épaulard de SeaWorld : Mort à SeaWorld : Shamu et le côté obscur des épaulards en captivité .

Poisson noir , qui a reçu acclamé par la critique , présente des entretiens avec d'anciens entraîneurs de SeaWorld, dont deux a fait un Reddit AMA récemment, dans laquelle ils ont tous deux déclaré qu'ils étaient désormais contre le maintien d'animaux en captivité pour le divertissement.

Le film aura-t-il un impact sur ceux qui utilisent les animaux pour se divertir ou sur le public qui paie pour les voir ?