20 raisons pour lesquelles MTV's Challenge dure depuis quatre décennies et 500 épisodes

20 raisons pour lesquelles MTV's Challenge dure depuis quatre décennies et 500 épisodes

Ce qui a commencé par une compétition amusante entre les acteurs de Le vrai monde et Règles de la route en 1997 s'est transformé en une série de concours de réalité, Le défi , qui diffusera ce soir son 500e épisode dans le cadre de la saison 37.

Le défi La longévité de est un exploit impressionnant. Le décompte de 500 épisodes, m'a dit MTV, remonte à la saison 1 dans les années 1990 et n'inclut pas les retombées.

Peu d'émissions de téléréalité ont duré aussi longtemps ou ont été diffusées au cours de quatre décennies différentes. Le défi est l'émission de téléréalité la plus ancienne en ce moment ; la seule concurrence qu'il a sont Le vrai monde et Flics , mais aucun de ceux-ci n'a pas diffusé de saisons aussi régulièrement, et bien sûr Le vrai monde n'existe que sous forme de spin-off maintenant .



Épisode 13 de Code de la route : îles était une série de compétitions entre ses acteurs et Le monde réel : Boston , les gagnants recevant de petits prix en espèces, et le groupe de Boston amassant le plus de victoires, pour lesquelles ils ont reçu des pédicures de l'autre distribution comme prix.

Après une autre confrontation en 1998 entre Seattle et Règles de la route : vers le bas moulages, Règles de la route : All Stars est né. La série de 1998 a été animée par Le monde réel de San Francisco 's Puck - oui, vraiment - et n'avait que cinq acteurs: Jon Brennan, Rachel Campos, Sean Duffy, Eric Nies et Cynthia Roberts, qui étaient tous Monde réel anciens élèves.

C'est techniquement la première saison de Le défi malgré un titre différent, alors que Le défi du monde réel / des règles de la route première un an plus tard, en 1999. Il est diffusé au moins une saison par an depuis.

Il avait une variété d'hôtes, dont Dave Mirra et Jonny Moseley, jusqu'à ce que TJ Lavin rejoigne en tant qu'hôte en 2005 Le gant 2, qui était la saison 11.

Le défi s'est transformé et changé au fil des ans, supprimant la plupart des mots de son titre et perdant également les deux émissions qui l'ont nourri les concurrents, ainsi que la vanité de deux acteurs différents qui se battent. Finalement, il a commencé à attirer des joueurs d'autres émissions de télé-réalité, sur MTV et ailleurs, et est devenu un feuilleton en cours. Les scénarios et les formats s'étendent désormais sur plusieurs saisons.

Au cours de sa longue vie, le Le défi possède spin-off d'autres séries , y compris la dernière série, Paramount + Le défi : Toutes les étoiles , qui présente des anciens qui n'ont pas participé à l'émission depuis des années.

C'est tellement imprégné de la culture pop qu'on l'appelle Le cinquième sport officiel américain et le meilleur sport américain, et fait l'objet de beaucoup trop d'épisodes de podcast et de récapitulatifs pour compter.

Au cours de sa vie, la série MTV a également incité à la violence physique et a un environnement de travail hostile avec des attouchements non désirés, selon l'un de ses membres de longue date.

Et puis il y avait les détails de cet horrible procès , qui a été réglé à l'amiable.

Ce genre d'histoires, ainsi que la violence et l'ivresse, m'ont fait fuir. J'avais l'habitude de regarder religieusement - pour le drame et les défis janky, et pour se moquer doucement du casting et de l'hébergement guindé de TJ , même s'il s'est certainement amélioré au fil des ans.

J'étais donc curieux : si vous êtes un fan de Challenge, qu'est-ce qui vous a poussé à regarder pendant ses 23 ans ?

Pourquoi le défi dure depuis 500 épisodes

Théo, Paulie, Défi 33, épisode 3

Theo et Paulie luttent pour une balle dans le concours Search and Destroy de l'épisode 3 du Challenge. (Image du défi via MTV)

Au moment où j'écrivais ceci, et parce que je n'ai pas regardé régulièrement depuis des années (j'ai essayé de regarder Le défi : All Stars, mais ce n'était pas pour moi ), j'ai demandé sur les réseaux sociaux pourquoi les fans de Le défi continuez à regarder, et ce qui vous a gardé en tant que fans.

Merci à tous d'avoir répondu - j'ai apprécié lire vos souvenirs et vos pensées ! Voici une sélection de 20 de ces commentaires formidables :

Eric Reynolds , producteur de télé-réalité : J'adore que Bunim/Murray aient pu créer un monde aussi grand que The Challenge avec autant de joueurs/histoires qui s'étendent sur des années, des décennies, etc.

Jon Collins , producteur de télé-réalité : Parce que c'est un excellent amalgame de séries de compétition et de docu-soap. Ce sont des personnages qui ont des histoires de plusieurs décennies en compétition dans des jeux intenses avec des enjeux élevés. C'est mon émission de plats réconfortants. Je suis devenu fan en travaillant dessus. Vu à chaque saison depuis.

Jane McGonigal ,concepteur de jeux et écrivain: Le prix change la vie, les relations amoureuses sont amusantes et surprenantes, les candidats font des choses que je ne peux pas imaginer être assez courageux pour faire, les règles du jeu évoluent de manière à empêcher le gameplay ennuyeux ou les stratégies dominantes (au sens de la théorie des jeux) d'être jouable. … De toute évidence, il y a eu d'horribles problèmes de racisme, d'agressions sexuelles et de commotions cérébrales. Je ne sais pas pourquoi j'ai pu rester avec ça compte tenu de tout cela, mais d'une manière ou d'une autre, je veux toujours regarder chaque saison. Je ne regarde même pas le survivant maintenant, mais je regarde le défi !

Dr. Janie Filoteo , sociologue : Je regarde depuis TRW, donc c'est en partie de la nostalgie. Cependant, je suis perpétuellement étonné que certaines de leurs compétitions soient vraiment simplistes. Voici un bâton et un cercle et apporte tout le drame et la tension de la natation de Survivor, trouvez une pièce de puzzle, gagnez des compétitions ennuyeuses.

Annie A Aalto-Harvey : Une fois que j'ai dépassé le monde réel, j'ai commencé à regarder les défis. En regardant les défis, j'ai pu suivre les acteurs du monde réel que j'aimais. Je suis tout à fait d'accord avec les messages précédents, regarder CT grandir a été intéressant. Les défis qu'ils ont le casting font sont divertissants.

Marianne Schwartz : Les défis eux-mêmes. J'en ai marre des bouffonneries ivres mais j'aime la compétition. Principale raison pour laquelle j'ai tant aimé la saison OG ! Concentrez-vous sur les défis

Christie Keyes : Je regarde depuis plus de 20 ans. J'adore le fait que cela attire les acteurs de toutes les émissions que je regarde également. J'adore [that] cela se résume à un véritable athlétisme à la fin pour réussir dans cette émission, mais un jeu social fort juste pour arriver à ce point. Et aussi, CT !

Raúl Fuentes Jr. : Je regarde depuis le début, c'est amusant de voir la série évoluer au fil des années. Même s'il a eu ses saisons problématiques, il est conçu pour être une très bonne émission de télé-réalité. C'est vraiment cool qu'ils aient également intégré des concurrents de réalité du monde entier. J'ai été fan de la plupart des OG, donc avec All Stars sur Paramount Plus, ça a été un voyage amusant à travers la nostalgie et ça me donne envie de revenir aux 12 premières saisons.

Douglas : TJ Lavin. Il est l'un des plus grands animateurs de compétitions de téléréalité de tous les temps. Il a une tolérance zéro pour arrêter et pousse les joueurs dur chaque saison. Il a toujours l'air de passer un bon moment et cela se traduit par une excellente télévision. De plus, l'émission n'a pas peur de changer de format.

Dr K : Ils n'ont pas peur de l'écosystème qui s'est construit en dehors de l'émission. Les gens semblent prendre la compétition/l'émission au sérieux, mais reconnaissent toujours que c'est un jeu. Semble moins «produit» que les autres émissions de téléréalité. N'ayez pas peur de faire des changements ou d'essayer de nouvelles choses pour le garder frais. … Le Challenge m'a également aidé à choisir mon programme de doctorat parce que je me suis lié d'amitié avec quelqu'un lors de ma visite d'entretien.

BadMitten : J'aime la compétition de haut niveau mélangée au jeu de stratégie/social. C'est également agréable de voir des visages familiers d'autres émissions de téléréalité et de les voir se développer en tant que personnages au cours de plusieurs saisons sur le défi.

Lauren Sheftell : TJ et le besoin de ne jamais le décevoir, l'évolution de CT, le désordre, les compétitions hardcore à la fois physiques et mentales, les rivalités même quand elles ne sont que pour le jeu et ils font un travail décent en incorporant du sang neuf comme Big Brother peeps to ajouter plus de tension de manière constante

Tchad Pettis : C'est vraiment intéressant de voir la dynamique se transformer tout au long de la série. Les voir passer d'amis à alliés, et aller et venir de saison en saison. Voir vraiment les rivalités se jouer… Et puis penser qu'il y a réellement des relations (amitiés, rencontres, etc.) qui traversent le jeu est vraiment intéressant. De plus, les défis, pour la plupart, sont épiques.

Susan Stockard Roseau : Regarder CT grandir a été si intéressant. Les défis sont différents de tout ce que vous voyez ailleurs. Et jusqu'à cette saison, le casting a été plutôt bon.

Matt Munson : Ma femme et moi adorons ça. Je pense que les défis sont très bien conçus. Les emplacements sont toujours incroyables. TJ me fait craquer en tant qu'hôte (il adore regarder les concurrents tomber de choses). L'athlétisme des concurrents est très respectable et même si le casting peut parfois être un peu trash, j'apprécie d'avoir une équipe assez cohérente pour / contre. Les rebondissements ne sont pas trop compliqués comme ceux de Survivor non plus, mais gardent plutôt le jeu frais et évoluent dans le bon sens. Je pense que c'est un spectacle relativement sous-estimé dans son ensemble.

Susan Crimson : Mon mari et moi sommes plus âgés maintenant, mais avons commencé à regarder le monde réel, les règles de la route et maintenant le défi depuis leurs tout débuts. Il y a tellement de joueurs qui ont été amusants à regarder au fil des ans, et plusieurs que nous aimerions revoir. Notre intérêt commence à décliner car nous ne regardons pas les autres émissions dont sont issus les joueurs, à l'exception de Survivor et Big Brother. Et nous soutenons le Miz chaque semaine sur DWTS !

Tanya Lynn : Honnêtement, je ne sais pas pourquoi je le fais parfois, mais je pense que c'est en partie de la nostalgie, la nostalgie des jours purs du monde réel. C'est prévisible mais ils le gardent aussi intéressant avec les défis physiques insensés. Je pense qu'il y a aussi quelque chose à dire sur le casting diversifié décent, par rapport à des émissions comme la franchise Bachelor.

Marc Goldberg : Tout simplement. C'est un plaisir coupable. Ils ont beaucoup de grands défis que vous ne voyez pas dans d'autres émissions, en particulier les plus physiques. J'aime le fait qu'il y a des joueurs qui reviennent année après année tout en présentant beaucoup de nouvelles personnes dont je n'ai jamais entendu parler et que vous aimez. Ou la haine. Le show est rarement le même format deux saisons de suite ce que j'aime bien. Juste au moment où le casting l'a compris, on leur lance une balle courbe. Il y a des coups de poignard dans le dos, des alliances, des amis, des ennemis, des combats, de l'amour, des gens nus et CT qui, comme d'autres l'ont dit, est devenu mon préféré de tous les temps. C'est un spectacle que j'attends avec impatience chaque semaine et qui me manque vraiment quand c'est entre les saisons.

Volonté : J'aime beaucoup les arcs de caractère des gens. Quel spectacle pouvez-vous dire que vous avez suivi quelqu'un de jeune pistolet tête chaude. D'être amoureux de perdre son amour pour lui d'être papa. (En parlant de CT). Les défis sont vraiment bien ficelés. Le raccordement ne m'a jamais vraiment gardé autour

Weston Ashley : J'ai regardé le Challenge depuis qu'il a commencé à être diffusé en 1998 et c'était juste un groupe de vrais Worlders dans un camping-car vivant essentiellement leurs rêves Road Rules. Ce que j'aime le plus dans le Challenge et la raison pour laquelle j'ai continué après toutes ces années, c'est la même raison pour laquelle j'ai suivi l'univers cinématographique Marvel. Vous pouvez regarder la saison originale ou l'histoire d'origine de chaque individu (le monde réel ou les règles de la route ou aujourd'hui… Big Brother / AYTO / Survivor), puis les suivre dans leur équipe de type Avengers sur le défi. Certains héros et méchants montent et tombent. À ce stade, The Challenge est comme un poème épique où les fans dévoués peuvent abandonner avec désinvolture des lignes du passé sans réfléchir, 'Je ne lutte pas, je - bats des chiennes (Coral, Inferno).' Le Challenge est devenu légitimé par certains comme 'le cinquième sport', mais pour moi, ce sera toujours la suite du docu-feuilleton de Bunim/Murray, The Real World, qui a créé la télé-réalité telle que nous la connaissons aujourd'hui.